UISPP 2018 Paris – InterNéo partenaire de la session "La spécialisation des productions et les spécialistes"

Publié le par interneo.over-blog.com

 

XVIIIème congrès UISPP - 4 au 9 juin 2018 - Quartier latin, Paris
XXXIV. COMMISSION AGE DES MÉTAUX

Session XXXIV-2. La spécialisation des productions et les spécialistes / Specialised productions and specialists
Rebecca Peake1, Sylvain Bauvais2, Caroline Hamon3, Claude Mordant4

1 : Inrap, UMR Artehis 6298, INRAP 18 rue de la Chapelle 89 510 Passy - France
2 : Laboratoire Archéomatériaux et Prévision de l'Altération - CEA, CNRS : UMR3685 LAPA, DSM/ IRAMIS, 91 191 Gif sur Yvette Cedex - France
3 : CNRS, UMR 8215 Trajectoires, Maison de l'archéologie 21 allée de l'Université 92 023 Nanterre cedex - France
4 : Université de Bourgogne, UMR Artehis 6298

Organisée en association avec la commission UISPP "Metal Ages in Europe", APRAB, AFEAF, RMPR, SPF et InterNéo.


Avec l'avènement des économies de production à partir du Néolithique, la définition et la caractérisation des productions spécialisées intègrent de nouvelles dimensions, relatives à l'organisation et aux échelles de la production, à l'émergence d'un statut d'artisan et à l'intensification des échanges et réseaux de circulations des produits. Petit à petit, les filières de production se structurent pour aboutir à une fabrication de masse mais également à la création à la demande d'objets de haute technicité qui participent à un système économique complexe de consommation et d'échange. Il ne s'agit pas d'une progression linéaire mais d'une diversification des productions, des produits et des savoir-faire, dont la remise en contexte chronologique et sociétale semble fondamentale à sa compréhension. Nous proposons d'aborder ces questionnements à travers trois grands thèmes suivant une perspective diachronique du Néolithique aux âges des Métaux :

• L'organisation de la production : comment les contextes archéologiques permettent-ils de les définir (site domestique, sites spécialisés, production centralisée en contextes proto-urbains)? A partir de quand peut-on mettre en évidence une segmentation économiquement et spatialement structurée de la chaîne opératoire (ateliers, habitats) ? A quelles échelles s'organisent l'activité et comment se structurent les réseaux de production (acquisition/redistribution/interdépendance) ?

• Les objets produits : ils pourront être abordés à travers différents prismes, qu'il s'agisse du niveau de technicité, de compétence, du savoir-faire, du degré de standardisation (objets uniques / production normalisée / de « masse »), de créativité de ses producteurs, de même que les destinataires de ces productions.

• Le statut des artisans : les formes de l'activité, l'itinérance des artisans, l'organisation du temps, le statut des artisans (relations entre élites et producteurs incluant le contrôle ou les aspects religieux, les données du contexte funéraire, etc.)

Ces questions pourront être traitées de façon thématique ou à travers des synthèses. Il serait particulièrement intéressant de comparer comment le concept de production spécialisée a pu être abordé et interprété pour chaque grande période chronologique prise en compte : le Néolithique, l'âge du Bronze et l'âge du Fer.

Vous pouvez dès à présent déposer vos propositions de communication jusqu'au 30/11/17. Les langues officielles de l'UISPP sont celles de l'Unesco, français et anglais.

Les actes de cette session seront publiés dans la série des "Séances en ligne" de la Société Préhistorique Française.

 

Pour plus d'information :

Le site du congrès : https://uispp2018.sciencesconf.org/

La liste des sessions validées : https://uispp2018.sciencesconf.org/data/pages/sessions_UISPP_congres_Paris_31_07_2017.pdf

La présentation des sessions : https://uispp2018.sciencesconf.org/data/pages/sessions_UISPP_congres_Paris_31_07_2017_livret_des_sessions.pdf

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article